A c t u a l i t é s   2 0 1 6- 2 0 1 7

L'actualité en marche, à La Grande Ourse

Page optimisée pour une définition de 1024 X 768


L'actualité, mois après mois

Les nouvelles les plus récentes sont ajoutées en début de page...

 

 


Juin 17

1. Le 1er juin nous allons tous au cirque sous chapiteau pour une belle soirée. Les acteurs qui se produisent sur scène ce soir-là, pour nous, sont les meilleurs acteurs, nos préférés. Effectivement, il s'agit du spectacle de cirque de nos élèves sous la houlette de Circo Bello. Merci pour le spectacle et un grand bravo aux artistes.

Mai 17

 

3. Le 13 mai, c'est la journée de nos portes ouvertes. Le temps est mi-figue mi-raisin ce qui ne nous dérange pas trop et on aimerait pouvoir maintenir ceci aussi pour notre marathon, mais rien à faire, la pluie descend et nous frappe de plein fouet juste à l'heure du départ. Le départ s'en trouve un peu retardé mais au final, pluie ou pas, nos coureurs sont bien braves et probablement grâce au cirque, bien entraînés. Nous avons beaucoup de plaisir de revoir les anciens élèves qui nous rendent visite souvent pendant cette manifestation. Venez toujours nombreux!

 


Mars 17

5. Les quatre plus grands élèves ne pouvaient pas assister à cette présentation à cause de la distance qui les sépare de nous. En effet, ils sont en train de vivre une aventure de dix jours en Angleterre grâce à Christianne.


4. Dans le cadre de notre thème sur le Japon, chaque élève a choisi un ou deux livres japonais pour les lire à la maison. On arrive au premier partage des histoires racontées par les élèves du groupe II.


3. En espéranto, nous recevons souvent des paquets de nos correspondants. Bien sûr, notre joie ne s'arrête pas au fait de les recevoir mais s'élargit en confectionnant des paquets-réponse en retour. Voici nos envois pour faire une petite surprise à nos correspondants pour Pâques.


2. Il fait bien chaud pour la saison avec des journées bien ensoleillées. Nos petites fleurs au jardin commencent à pointer leur nez. Ont-elles raison ou bien vont-elles encore le regretter?


1. Mireille est de retour parmi nous et cette fois-ci, elle collabore avec les duos d'élèves qui ont la tâche de découvrir un aspect particulier du Japon selon leur thème choisi. Il y a de beaux exposés en vue.

Février 17

6. Avec tous les cadeaux reçus, des livres achetés et les travaux manuels faits durant ces derniers mois, notre coin de l'exposition "Japon" s'embellit de jour en jour.


5. Ces temps-ci, grâce à monsieur Hori Jasuo, on reçoit beaucoup de paquets du Japon. Bien évidemment, le contenu nous réjouit énormément mais pas seulement à cause des objets et des friandises qui s'y trouvent. Admirez avec nous aussi les jolis timbres qui en soi nous parlent déjà d'un Japon intéressant et attirant.


4. Après un bref voyage de Monika en Hongrie, nous essayons un petit peu de découvrir en espéranto son pays à travers ses châteaux-forts qui se trouvent sur des petits chocolats. L'activité est amusante et en guise de récompense pour le bon travail de recherche, ben voilà, y a les petits chocolats et des petits cailloux du Danube sous forme de bonbons... Découverte insolite mais bien appréciée.


3. Mireille Grosjean est revenue et cette fois-ci, elle nous parle d'un Japon militant qui a fait et qui a subi la guerre avec de lourdes conséquences. Ses paroles sont accompagnées par de grandes affiches bien parlantes qu'elle a reçues directement de Hiroshima. Le thème suscite bien des questions de la part des élèves particulièrement attentifs.

 

2. La chance nous sourit et les élèves vont pouvoir chanter tout un après-midi avec Maïté. Incroyable comment les élèves chantent bien les chansons japonaises quasiment par cœur.


1. Au début février, nous sommes les fiers propriétaires de déjà 385 magnifiques grues.

Janvier 17

4. On termine ce mois-ci avec des mini-spectacles de cirque, où les deux groupes présentent mutuellement diverses disciplines bien entraînées. Bravo les artistes!


3. La fin de janvier nous voit dévaler les pistes de Crêt-du-Puy, nous profitons de chaque chute de neige qui nous le rend possible.


2. Nos correspondants d'Uruguay passent un petit moment avec nous en classe à travers de petites vidéos enregistrées en espéranto. Ils nous présentent aussi une chanson rigolote, la "Dek bovinoj" qui devient très vite aussi notre préférée.

1. Le manque de neige ne touche pas seulement notre région jurassienne mais aussi les grandes stations. Heureusement, notre camp de ski à Arolla n'est pas pour autant compromis. Juste avant d'y aller, un gros paquet de neige a fait son apparition. A la station, ils nous ont même dit que l'année prochaine, notre camp de ski doit avoir lieu en novembre parce que la neige arrive toujours avec nous et ils en ont besoin déjà en novembre. :) Avec la belle neige, nous avons aussi des journées plutôt bien ensoleillées mais avec un froid assez glacial, surtout au début de la semaine. Les températures s'améliorent par la suite jusqu'au point de pouvoir finir notre camp avec un conseil d'école sur la terrasse de la buvette à 3000m. Pendant le camp, on s'adonne dans nos moments libres à un autre art japonais, à l'origami. Nous nous lançons un défi: confectionner tous ensemble 1000 grues en origami, symbole de la paix. Réussirons-nous ou pas? En tout cas, notre élevage de grues démarre à Arolla avec 37 magnifiques espèces. Belle neige, soleil, bons repas (merci Aline et Cathy!), bonne ambiance, voilà comment nous commençons l'année 2017.

Décembre 16

8. Le dernier jour avant les vacances de Noël, c'est notre fête de Noël traditionnelle. Nous passons la journée tous ensemble, nous fabriquons des biscuits, préparons la fondue, chantons des chansons en plusieurs langues, regardons un film et prenons le train pour notre cabane de prédilection. Là-bas, on fait un feu de cheminée et malgré le manque de neige, avec les bougies, les biscuits, les cadeaux et tout simplement le fait d'être ensemble (même avec quelques anciens élèves), l'ambiance est au rendez-vous. Bonne fête à tous!

7. Notre première intervenante extérieure pour le thème du Japon, c'est Mireille Grosjean qui nous fait plonger dans un Japon lointain, exotique, fascinant. Elle nous parle de ses voyages, de ses vécus, différences et similitudes; elle nous parle de ses passions avec ardeur et avec ses photos groupées toujours autour d'un centre d'intérêt. Elle nous confie aussi que, pendant ses voyages au Japon, l'espéranto lui a ouvert pas mal de portes qui en général resteraient bien fermées pour les simples touristes. Merci pour cette matinée si bien animée.
......

6. Voici le 15 décembre et nous n'avons toujours pas la neige tant désirée. Mais... pourquoi ne pas profiter de cette année exceptionnelle où il n'y a pas de neige, mais, par contre, où il fait un froid de canard qui a gelé le lac des Taillères, ce qui donne un cadre naturel spectaculaire pour notre demi-journée de sport sous un soleil éclatant. Magnifique!

5. Cette année aussi, beaucoup de petites mains habiles ont participé à la réalisation de notre carte de Noël. Bravo les artistes!

4. Dans notre thème sur le Japon, bien sûr, nous essayons de "goûter" aussi aux arts japonais, parmi lesquels voici les premiers coups de pinceau, coups de fusain, coups de crayon pour les kamishibaïs. Chacun aura le sien avec sa propre histoire.

3. Pour conclure notre petite escapade dans les cantons suisses, le groupe I prépare une présentation culinaire des spécialités de différents cantons qu'ils ont découverts à travers leurs recherches personnelles. C'est bien apprécié par toute l'école.
......

2. Coucou! Qui est là? Eh oui, c'est Mélitine avec Ludivine et Claude de La Cernie! C'est très beau de la voir grandir. Nous passons une belle journée avec nos visites.

1. La première semaine de décembre est réservée pour une semaine spéciale, dédiée au chant, grâce à Maïté et Yves Senn. Grand, grand merci pour l'investissement et la joie apportés à travers ces activités "enchantées ".

 

Novembre 16

6. Journée de sport dans la salle polyvalente de La Ferrière avec nos amis du cirque. L'occasion de revoir aussi Pauline, notre animatrice principale de l'année dernière. L'espace est énorme en comparaison avec notre petite école, et elle offre l'opportunité de faire par exemple des exercices aériens.

.... ........ ....

5. La fin de novembre nous voit plonger dans notre grand thème de l'année, le Japon. Pays si lointain, pays si différent, pays si fascinant. L'introduction se fait en groupes de deux par un concours de recherche des particularités de ce pays. Seule aide à disposition est un atlas. Que les meilleurs gagnent. Ensuite, nous visitons un peu Tokyo grâce à un film intéressant.
..... .......... .....

4. Pendant la deuxième semaine de stage des plus grands, le groupe II se penche sur l'électricité statique surtout avec des ballons qui collent au mur, au plafond, qui goulûment veulent avaler les morceaux d'aluminium ainsi que les petits fantômes, qui cherchent la bagarre et se repoussent ou bien qui carrément déroutent l'eau de robinet. Les plus jeunes du groupe I s'aventurent dans la cuisine moléculaire où le plus grand succès et indiscutablement le caviar de menthe, et ils prennent sous leur loupe les cantons suisses, dont celui de Neuchâtel plus en détails.


3. La première neige fait le bonheur des petits et des grands. Elle est arrivée assez tôt et en quantité remarquable. Pourvu qu'on ait un bel hiver!


2. Pourtant les équipes changent d'année en année, la semaine des langues est toujours autant appréciée qu'avant. Les tâches sont prises au sérieux qu'il s'agisse des histoires inventées pour un petit livret, des exposés ou d'un spectacle de marionnettes, que ce soit en espéranto ou en allemand. Bons progrès à l'horizon.


1. Notre nouvelle armoire aux outils fait le bonheur de nos jeunes bricoleurs. Vivent les travaux manuels!

Octobre 16

3. L'automne chez nous...

2. Le groupe II s'adonne aux expériences avec de l'eau. Il y a de la magie dans l'air, dans l'eau, et aussi sur terre. Comme leur volcan qui fait l'éruption dans l'air, leur citronnade pétillante et les objets qui ne coulent, ni ne flottent dans de jolis liquides, ou bien leurs bontés terrestres comme le fromage, le yoghourt ou la glace faits par des petites mains. Tout est beau et bon.
....................

1. Depuis l'arrivée de Lum-bi, le groupe II la pèse et la mesure chaque lundi. À vrai dire, au début, c'était des manipulations assez faciles mais avec la croissance du petit "panda" qui a tout le temps la bougeotte, eh ben, ce n'est plus si simple que ça...

Septembre 16


4. Septembre se termine avec une semaine de stage pour les plus grands pour goûter à la vie de travail. Est-ce que Capa'cité leur a apporté un aide pour ça? Qui vivra verra.


3. Pour gagner l'argent pour le camp de ski, les premières ventes ont lieu déjà en septembre. Bravo pour ceux qui ont déjà un acompte (ou toute la somme) et courage pour les autres. Vous allez tous bien réussir.


2. L'exposé de nos plus jeunes élèves annonce notre dernière nouveauté, dernière arrivée qui s'appelle Lum-bi. Cette petite boule de poils a juste deux mois et a déjà réussi de mettre tout le monde à ses pieds. Quand elle sera grande, elle sera un terrier du Tibet. Jusque-là, elle est juste notre petite, adorable boule de poils.

1. Le 8 septembre, nous nous rendons en ville avec les plus grands pour visiter les 7 villages de Capa'cité. Qu'est-ce que c'est Capa'cité? C'est une manifestation exceptionnelle pour la jeunesse et les acteurs de la formation professionnelle où beaucoup de métiers se présentent ensemble dans les rues, cette fois-ci, dans la ville de La Chaux-de-Fonds.
Ce projet cantonal et régional a lieu tous les deux ans en alternance dans les villes de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Sa priorité absolue: aider les jeunes à choisir un métier et à entrer dans la vie active. Nos élèves apprécient beaucoup ces sorties et souvent y retournent pendant les jours suivants seuls ou avec leurs parents pour voir tout plus en profondeur. Selon eux, le seul bémol de cette année, c'est l'absence du Village des arts. C'est vraiment dommage. Espérons que dans deux ans, il va être de retour à Neuchâtel.

Août 16

1. Cette année, entre le 22 et 26 août, le chemin du camp de marche nous mène sur un autre bout des crêtes du Jura.

Nous marchons du pied du Creux-du-Van jusqu'au Suchet et en descendant de là, notre parcours finit au bord du lac de Neuchâtel, à Yverdon, avec une baignade bien méritée.

Le soleil nous sourit toute la semaine sans exception. C'est exceptionnel. Comme sont exceptionnels aussi les magnifiques couchers de soleil et aussi les levers de soleil pour les lève-tôt. Nous accueillons quatre nouveaux élèves pour qui cette semaine est leur première à La Grande Ourse. Ce n'est pas mal de commencer une nouvelle année scolaire dans un décor si beau.

On ne se plaint pas non plus du côté des animaux vus. Le premier jour, nous rencontrons plein de magnifiques bouquetins et le dernier jour, les puces des canards ne manquaient pas non plus au rendez-vous (elles, elles sont moins magnifiques et on pourrait bien s'en passer...).


Année scolaire 2000-2001 Année scolaire 2001-2002 Année scolaire 2002-2003
Année scolaire 2003-2004 Année scolaire 2004-2005 Année scolaire 2005-2006
Année scolaire 2006-2007 Année scolaire 2007-2008 Année scolaire 2008-2009
Année scolaire 2009-2010 Année scolaire 2010-2011 Année scolaire 2011-2012
Année scolaire 2012-2013 Année scolaire 2013-2014 Année scolaire 2014-2015
Année scolaire 2015-2016    

Tous droits réservés © 2016-2017  La Grande Ourse