A c t u a l i t é s   2 0 0 2- 2 0 0 3 
L'actualité en marche, à La Grande Ourse


Les nouvelles les plus récentes sont
ajoutées ici, en début de page.
..

Juillet 2003

Fête de fin d'année et spectacle à l'Espace Noir de Saint-Imier. Pour la première fois, il s'agit pratiquement d'une comédie musicale, avec chants et danses.

            


Juin 2003

C'est avec le plus grand plaisir et une grande reconnaissance que nous recevons un don de la Loterie Romande de 24'000 francs, destiné à notre bibliothèque documentaire, à l'installation de nos ordinateurs en réseau, à la réfection de notre cafétéria et à des travaux de réfection de façade.

 

 

Le camp à La Cernie du 2 au 6 juin 2003
Pour plus d'informations, cliquez sur cette image!

Mai 2003

Les marionnettes se préparent pour le théâtre.


Dans le cadre du projet du groupe II sur l'Europe, Virginia Grosjean nous présente son pays, le Portugal, à travers de merveilleuses photos.

Journée de sport à vélo

La Chaux-de-Fonds

Mont Soleil

La Chaux-de-Fonds

 

Dans le group II/III, chacun apprend assidûment comment utiliser différentes peintures sur textile ainsi qu'un fer à repasser.

Les T-shirts peints par les élèves reflètent leur excellent travail!

      

Diverses activités pour embellir notre jardin.

 

Avril 2003

Voici le résultat de notre concours de dessin.
"Danco kaj/aŭ Muziko" et "Daŭra Disvolviĝo".
Bonne chance!!!

 

 

Pour la journée de sport du mois d'avril, les élèves ont souhaité faire une marche le long du Doubs.

Pour plus d'informations, cliquez sur cette image!

Dans le groupe des plus grands, on apprécie beaucoup les heures de philosophie. Notre thème sur la Grèce antique nous amène naturellement à nous intéresser à trois questions posées par Socrate, Platon et Aristote :
  Ø      « Qu’est-ce qu’un homme ? »
  Ø      « Socrate aux cheveux blancs est-il
        le même que Socrate aux cheveux noirs ? »

  Ø      « Qu’est-ce qu’un ami ? »

 

 

Notre nouveau « panneau de philosophie » se couvre de réflexions personnelles et de peintures pour les illustrer.

 

Mars 2003

Premiers bourgeons sur la cabane en saules vivants plantée en novembre (voir les actualités de ce mois).

 

 

 

Quand aura-t-elle l'aspect luxuriant des maquettes réalisées cette automne ?

 

   
Une nouvelle activité d'immersion dans l'espéranto chez les plus jeunes: notre enseignante étant également dessinatrice, elle anime plusieurs ateliers de graphisme. L'espéranto est devenu la langue prioritaire dans notre atelier de peinture !
Visite émouvante de notre ancienne élève Emmanuelle Tissot-Kanani et de son mari albanais, dans le cadre du projet sur l'Europe des élèves du groupe II: Projection de magnifiques photos de l'Albanie et commentaires animés, de part et d'autres.

Février 2003

Un mois sportif :

Chaque semaine, un jour entier sur les pistes enneigées toutes proches. De quoi faire de sacrés progrès !

Les jours de classe, le travail continue activement: Les plus jeunes se consacrent aux pays d'Europe, tandis que les plus grands voyagent avec Ulysse, au cours de semaines spéciales sur l'antiquité grecque.

De l'admiration, mais aussi une vive indignation en abordant la situation des femmes au siècle de Périclès. Pas facile à comprendre...

Janvier 2003

La neige est de retour: c'est la fête !

Notre cabane sera bientôt igloo...

Dernière visite de la saison à un parent sur son lieu de travail. Cette fois il s'agit de Monsieur Marc Bloch, qui nous parle du chemin qui l'a conduit de sa passion pour le cinéma à la reprise de La Semeuse, l'entreprise familiale de torréfaction de café créée par son grand-père en 1900: chemin professionnel, histoire de vie, passion pour un métier qui demande des compétences variées, dont évidemment le sens du commerce et de la communication. Une activité qui permet à Monsieur Bloch de donner libre cours à sa créativité et dans laquelle il peut appliquer ses valeurs personnelles, qu'il a expliquées aux élèves de façon très vivante. Nos jeunes gens l'ont assailli de questions des plus diverses preuve, une fois encore, que le contact avec les professionnels est important dans cette phase de leur scolarité.


Nous avons également fait la connaissance de Monsieur Yves Huguenin, un très jeune homme chargé de lourdes responsabilités dans l'entreprise. C'est lui qui nous l'a fait visiter avant que nous soit présenté un film sur le commerce du café et un autre, magnifique, sur la fabrication du très étonnant automate créé pour La Semeuse à l'occasion de son centième anniversaire.

 

 

Décembre 2002

Pas de spectacle d'hiver cette année, le trimestre a été trop occupé pour nous le permettre. Les enseignants et les élèves renouent avec une de nos anciennes habitudes, en fêtant le dernier jour du trimestre par une soirée dans l'atmosphère à la fois mystérieuse et chaleureuse du Pré-Vert, au coin de la cheminée de la cabane ou dans les ténèbres du bois voisin...

 

A la fin du trimestre, les groupes II et III nous présentent, en espéranto, les résultats de leurs recherches personnelles. Ils ont également mis en image les explications scientifiques et leur propre point de vue sur les questions traitées. Nous pouvons suivre sur une bande dessinée, les expériences étonnantes de plusieurs extraterrestres, nous entendons parler des tigres et de leurs petits. Nous apprenons, toujours en esperanto, d'où viennent les canaris et ce qui leur arrive quand ils volent trop longtemps. Nous avons entendu une histoire intéressante et amusante sur la vie dans le désert, où les hommes utilisent habilement la faculté des singes pour trouver de l'eau, là où on ne l'imaginerait pas.

Le 6 décembre, troisième visite à un parent: nous sommes reçus à l'Université de Neuchâtel, par Christian Joray, huissier. Il nous fait visiter le bâtiment historique, les salles de cours, l'aula, la salle des professeurs. Nous admirons les portraits des anciens recteurs, les vêtements de cérémonie, l'architecture du bâtiment.

Monsieur Joray nous explique les structures de l'Université et son propre travail, fort complexe et si important pour la logistique générale. Cela va du courrier, avec ses milliers de lettres qui partent chaque jour dans le monde entier, jusqu'aux réceptions de Conseillers fédéraux, en passant par la surveillance des travaux, des déménagements et l'organisation du travail des concierges. Monsieur Joray nous parle aussi du parcours professionnel qui l'a mené du Technicum à son travail actuel. La visite se termine en beauté par un goûter de la Saint-Nicolas, et la visite de la très moderne Faculté des lettres, avec sa bibliothèque de 180'000 volumes !

 

 

Novembre 2002

Zybull Masson vient nous parler du Children Welfare Center, un orphelinat ouvert depuis quelques années à Katmandou par une Népalaise, Madame Rupa et ses deux filles. L'occasion d'entendre parler par un témoin direct de la condition des enfants népalais abandonnés dans les rues et d'une entreprise courageuse pour les aider.

 

 

Notre deuxième visite à un parent sur son lieu de travail se déroule dans la Fabrique d'étampes ODM, à La Chaux-de-Fonds, où nous sommes reçus par Onofrio De Marinis, le fondateur et l'actuel directeur de cette entreprise familiale.

Nous prenons connaissance avec le plus vif intérêt d'un parcours professionnel original et particulièrement réussi.

Les machines et les produits ODM sont aussi une découverte: pièces étampées pour l'horlogerie, pièces miniaturisées pour la médecine.

Les difficultés, les responsabilités et les plaisirs de son travail nous sont décrits de façon très vivante par Monsieur De Marinis. Il nous parle également de sa passion pour le foot-ball, qui l'a amené à arbitrer de grands matches, en Italie notamment.

Notre thème intitulé " Mon travail " conduit le groupe des plus grands sur le lieu de travail des parents. Nous commençons par celui de Josiane Lapalus, infirmière à " La Résidence ", une maison qui accueille des personnes âgées de la ville du Locle. Josiane nous explique en détails la vie à La Résidence et particulièrement les tâches des infirmières. Elle nous décrit son parcours scolaire et professionnel. Nous sommes tous très impressionnés par la vocation de Josiane et la manière dont elle en parle.

Notre visite a été magnifiquement préparée. Nos élèves ont la chance de pouvoir s'entretenir avec une animatrice et quatre pensionnaires de l'institution, qui nous donnent leur opinion sur le rôle et l'importance des infirmiers et des infirmières dans leur vie actuelle.

 

 

   

Nous construisons une cabane en saules vivants au sud de la maison. Nous sommes bien aidés par Dieter Jenzer, spécialiste, qui explique les principes aux élèves avant qu'ils ne construisent leurs maquettes.

 

 

 
   
Les plans définitifs sont choisis démocratiquement par l'ensemble des élèves. L'aménagement du terrain, la plantation et le façonnage des saules se font dans la grisaille et la boue au cours de semaines plutôt pluvieuses. !

Octobre 2002

Les premiers gels sont apparus: du coup nos caisses de géraniums passent de l'extérieur à l'intérieur. C'est un peu comme si l'été venait passer l'hiver avec nous dans la classe...

 

Nous abordons notre nouveau Centre d'intérêt. Il a pour titre: "Mon travail". Jusqu'à Pâques, dans le groupe des grands, nous nous consacrerons à l'auto-analyse du travail personnel et aux stratégies d'apprentissage. Nous parlerons également du travail professionnel des parents (sur place), des catégories professionnelles et des salaires, des différences de conditions entre les hommes et les femmes.

Les élèves des deux groupes choisissent des projets de recherche personnels. Il y a une grande diversité des intérêts. Quelques exemples: la voix humaine, l'histoire de l'écriture mécanique, la jalousie, Staline, les Jeux Olympiques, Hannibal...

Septembre 2002

Succès de notre Marathon-parrainage: élèves et parents ont trouvé ensemble plus de 600 parrains d'accord de soutenir notre école en subventionnant les coureurs. Le jour J, tout le monde a tenu bon pour obtenir un nombre maximum de tours. Les plus jeunes, particulièrement dynamiques cette année, ont bien réduit l'écart traditionnel avec les plus grands !
Visite d'un photographe et d'un journaliste du magazine "L'Illustré", qui préparaient un article sur notre école, pour enrichir un dossier sur l'enseignement privé en Suisse romande. L'article est très élogieux, les photos sont superbes... mais nous sommes dérangés de servir d'exemple dans un article qui jette le doute sur les écoles publiques. La Grande Ourse a le statut d'école privée bien malgré elle. Elle préfèrerait pouvoir être considérée comme une école publique libre.

Marche d'une semaine, entre le Lac de Joux et le Lac Léman. Nous partons du Pont pour arriver à Buchillon: entre plages, montagne, rivière et vignes, la traversée d'un bien beau pays!

Au départ et au retour, c'est l'occasion d'un grand travail en géographie, en mathématiques, en français et en dessin.

Rentrée 2002

Notre école entame sa vingtième année scolaire. Un bel anniversaire en perspective pour août 2003 ! L'effectif est complet, nous accueillons quatre nouveaux élèves dans le groupe des petits. Pas de changement dans l'équipe pédagogique, à l'exception de la présence d'une invitée appréciée: il s'agit de Monika Molnar, espérantiste de Hongrie, qui participera à notre marche et qui animera les cours d'espéranto jusqu'à Noël.

Le camp de marche qui ouvre traditionnellement l'année scolaire est retardé d'une semaine, en raison des mauvaises conditions météorologiques. Nous le préparons activement à l'intérieur, avec atlas, cartes, règles et machines à calculer.


Année scolaire 2000-2001 Année scolaire 2001-2002 Année scolaire 2002-2003
Année scolaire 2003-2004 Année scolaire 2004-2005 Année scolaire 2005-2006
Année scolaire 2006-2007 Année scolaire 2007-2008 Année scolaire 2008-2009
Année scolaire 2009-2010 Année scolaire 2010-2011 Année scolaire 2011-2012
Année scolaire 2012-2013 Année scolaire 2013-2014 Année scolaire 2014-2015

Tous droits réservés © 2002-2003  La Grande Ourse